La rénovation de la cure ne peut plus attendre

Dans un état préoccupant de vétusté (derniers travaux partiels de rénovation effectués en 1984!), la cure de l’église catholique Notre-Dame de Vevey doit impérativement faire l’objet d’une restauration intégrale.

La toiture, les façades, le sanitaire, l’électricité, la véranda/terrasse et les menuiseries extérieures nécessitent en particulier une intervention urgente afin de garantir l’habitabilité, la sécurité et la conformité aux normes de la bâtisse.

La paroisse doit trouver par elle-même l’essentiel des moyens nécessaires aux travaux. La loi vaudoise n’impose en effet pas aux communes de contribuer à la rénovation des cures, contrairement à celle des lieux de culte. Seule une subvention partielle à titre de contribution aux coûts de la remise en état de l’enveloppe du bâtiment et des éléments historiques majeurs peut être accordée par l’Etat de Vaud.

Travaux prévus

  • Rénovation de l’ensemble de la toiture (ardoises) et isolation
  • Isolation de la véranda
  • Rénovation de l’ensemble des façades (rhabillage, empochement, substitution des pierres abîmées, restauration des joints)
  • Etanchéité de la terrasse et des fenêtres
  • Changement des canalisations
  • Mise aux normes des installations électriques
  • Rénovation et redistribution des espaces d’habitation dans les 2 étages supérieurs, en vue de leur location
  • Adaptation du rez-de-chaussée (espaces d’accueil, studio prêtre)

Budget

Au stade de l’avant-projet, le budget total des travaux à effectuer dans la cure est estimé à 2,8 millions de francs. Environ la moitié de ces coûts sont directement liés à rénovation patrimoniale du monument (1,4 million).

L’aménagement des deux étages supérieurs de la cure en vue de leur location à des tiers ne génère qu’un coût supplémentaire marginal par rapport à une simple rénovation, mais permettra à la Paroisse de disposer d’un revenu locatif pérenne afin de rembourser les dettes contractées pour les travaux de restauration.

Indissociable du projet, le déménagement prévu du secrétariat paroissial dans un petit pavillon existant jouxtant l’église à l’ouest occasionne un coût supplémentaire d’environ 0,3 million pour son aménagement.

 

 

Devis général estimatif (+/- 10%) 24.03.2019

Total TTC3'144’73817%
OUVRAGES
Coûts TTC
Honoraires. % Coût Ouvrage selon SIA 102
Cure
2'828'100Honoraires architecte: 424'000
Pavillon
316'638Honoraires architecte: 44'000
Total TTC3'144’738100%
PARTIES D' OUVRAGE
Coûts TTC
Proportions
Rénovation monument historique
1'420'00045%
Techniques CVSE (Chauffage, ventilation, sanitaire, électricité)
553'00018%
Projet
1'171'73837%

État au 24.03. 2019

Les plans ci-dessous ont été réalisés par Nomad architectes, qui accompagne le projet depuis le début, sous la direction de l’architecte Marie Gétaz. Impliquée dans la rénovation de pièces patrimoniales majeures dans le canton de Vaud, elle dispose d’une riche expérience en la matière. Consultez son CV.